Association Plan B

Accueil du site > Jeu de rôle > Critique > Kuro

Kuro

mardi 30 octobre 2007, par glooze


4 Mai 2046.

A cause d’un dysfonctionnement inexpliqué lors d’un tremblement de terre, deux missiles nucléaires partent d’une base militaire chinoise, l’une dirigée vers l’Inde, l’autre vers le Japon. Tandis que l’un des missiles eut une panne et n’atteignit pas l’Inde, réduisant à néant la Corée, l’autre n’atteignit jamais le sol.

En effet, pour les habitants du japon, le seul souvenir de cet évènement est une énorme lumière blanche, suivie de bourrasques de vent qui n’arrêtent pas de souffler depuis.

Accusant le japon d’avoir caché une arme antiatomique, et d’avoir violé un accord de non-armement vieux de 100 ans, tous les pays du globe organisent un blocus autour du japon. Ce dernier étant depuis quelques années de plus en plus autonome, cela ne posa pas de problèmes de nourriture ou d’énergie, enfin pas trop. Enfin au début.

Mais depuis l’accident Kuro (Noir), comme il est appelé par les japonais, rien n’est plus pareil. Des disparitions mystérieuses, de sombres silhouettes dans les rues obscures, des formes blanches aperçues dans les bois, et d’autres choses incroyables. Les japonais se sentent enfermés, bloqués sur leur île. Mais ils ne sont pas seuls ...

Voilà pour l’univers de ce nouveau jeu de rôle, FRANCAIS, édité par 7ème cercle. La qualité d’impression, la beauté des images, la bonne relecture des textes, le livre de base est d’une qualité très bonne.

Le système est très simple. Caractéristique, Compétence, Spécialisation. Vous prenez autant de d6 que vous avez de points dans la caractéristique. Faites la somme, ajoutez votre valeur de Compétence voir celle de votre Spécialisation si cela est adéquat, et si vous dépassez le seuil de difficulté annoncé par le MJ, l’action est réussie. Concernant les spécialisations, celles ci sont utiles car les compétences seules ne dépassent pas 6, une Spécialisation peut aller jusqu’à 11. Une capacité spéciale (Gimikku) permet soit de relancer le dé le plus faible, d’ajouter 4 au total des dés en cas de réussite, de lancer un dé en plus, etc ...

Le 6 se relance (on dit qu’il explose), et le 4 ne compte pas, car il est une des représentations de Shi (déesse de la mort chinoise ... qui a dit que les japonais ne sont pas superstitieux ?).

Bref, un système léger, un univers mélangeant Ring, Ghost in the Shell et mythes/légendes japonaises, qui se permet qui plus est de proposer à peine un mois après sa sortie une extension ajoutant tout un tas d’objets, et contenant aussi 5 scénarios d’une campagne menant les joueurs 1 an après l’accident Kuro ... vers Kuro Tensei.

Autrement, le site du jeu

Répondre à cet article

2480 Messages de forum